Retour à la page d'accueil : écologie, réchauffement climatique, urgence alimentaire, urgence énergétique   

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une écologie réaliste

Pour vraiment nourrir toute l'humanité à venir
Pour vraiment sortir du réchauffement climatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ligne bleue

Pour une écologie réaliste

 

Que la planète bleue soit verte !

Mais il ne faut pas trop rêver.

 

L'écologie, ce n'est pas seulement le rêve du retour au bon vieux temps des fleurs et des papillons, avec seulement le soleil pour nous réchauffer, de grandes prairies pour galoper, des baies bio pour nous régaler. Nous sommes sept milliards maintenant, une poignée de baies ça va, sept milliards de poignées de baies, bonjour les dégâts !

 

L'écologie réaliste c'est aussi, surtout, agir pour demain, pour les générations futures, face aux menaces du réchauffement climatique et du défi alimentaire ; neuf milliards de bouches à nourrir bientôt.

 

Les ouragans annoncés sont devenus des réalités ; il faut réagir, tout de suite, sans attendre que la planète brûle ; "quand c'est urgent, il est déjà trop tard".

Mais les énergies renouvelables ne suffisent pas pour répondre aux défis énergétiques et climatiques. Qu'y a-t-il d'autre ?

Il y a fossiles et nucléaire.

 

Nous sommes de plus en plus nombreux, les plus pauvres sont moins pauvres, globalement nous consommons plus de nourriture. Et il y aura bientôt deux milliards de Terriens de plus à nourrir.

Il faut donc produire plus de nourriture, sur une terre plus rare rongée par la bétonnisation. Il faut donc une agriculture plus performante... sinon il faudra piocher de nouvelles terres dans ce qui reste de forêt tropicale ; c'est déjà commencé.

Le génie génétique sera sans doute l'une des bases de la solution.

 

Les analyses et solutions présentées dans ce livre sont réalistes, moins séduisantes que les rêveries bucoliques genre petite maison dans la prairie avec son petit potager bio, son puits, et une éolienne au fond de la cour ; elles choqueront même des lecteurs bien intentionnés. Mais les rêveries ne nourrissent pas les hommes, ne sauvent pas la forêt, ne ralentissent pas le réchauffement climatique.

 


 

écologie illusion

 

Table des matières illustrée du livre

Les liens vers les extraits mis en ligne sur ce site se trouvent sur la droite des pages

 

Le mythique "bon" vieux temps
La nature et les hommes

Le mythe du "bon" vieux temps - C'était vraiment mieux avant ?

La planète bleue n'était pas verte, la vie n'était pas rose...

Dans la Rome impériale, passée la période des maladies infantiles, l'espérance de vie d'un Romain était de 41 ans, d'une Romaine 29 ans. L’espérance de vie à la naissance était d’environ 25 ans (80 ans aujourd’hui en France).
On n’a pas connaissance d’un marchand de teinture des cheveux blancs qui ait fait fortune à Rome en ces temps-là.

La pollution – réalité ancienne, idée moderne

La pollution, la vraie, existe depuis que les premiers organismes marins ont abandonné leurs déjections au gré des courants de l'océan. Les hommes faisaient naturellement de même :

« Tout se déverse à la Seine, les denrées avariées des halles, les charognes de la grande boucherie, les déjections de l'Hôtel Dieu et autres ordures.
Et c'est pourtant là que les porteurs d'eau puisent le matin, l'eau que les Parisiens sont obligés de boire. » (Histoire de l’Eau à Paris du Moyen Âge à nos jours – ce passage concerne le XIIIe siècle.)

EXERCICE : en supposant que le rythme de progression de l’espérance de vie se maintienne, calculer à quelle date sera battu le record du monde de la spécialité, actuellement détenu par le fameux Mathusalem : 969 ans.

Le bon temps, c'est aujourd'hui ! - Qui veut troquer un seul aujourd’hui contre deux hier ?

Nous avons troqué les famines du passé contre d'infimes résidus de pesticides inoffensifs, avons-nous perdu au change ?
La charrue bucolique et les bœufs contre des tracteurs ; le travail des enfants aux champs ou à la mine contre l’école, avons-nous perdu au change ?
Les épidémies contre des vaccins ; les amputations à la scie sans anesthésie contre l'hôpital d'aujourd'hui, avons-nous perdu au change ?
L'eau potable du robinet contre l'eau polluée de la rivière.
L’air pollué par les lampes à huile et les fumées du feu de bois contre le chauffage central et l’électricité… Avons-nous vraiment perdu au change ?
Le vin gelait dans les salons dorés du château de Versailles, et il faisait 12°C en moyenne, l’hiver, dans un appartement londonien au XIXe siècle. Avons-nous perdu au change ?

Le plus grand procès de tous les temps !
L'homme et la nature dans le box des accusés

Accusé "Homme", levez-vous

Accusé "Nature", levez-vous

Nature, amie ou ennemie ?

Pesticides, contraception, riz doré... les hommes font mieux que la nature

L’écologie profonde - La nature d'abord, les hommes ensuite

Défendre l’environnement des hommes, ou défendre la nature ?

Le contre sens sur le lobbying - L'exemple de Greenpeace, une multinationale du lobbying

Touche pas à mon moustique

La bataille de Stockholm

« J'ai aujourd'hui un message urgent à transmettre à tous ceux qui se préoccupent de l'environnement. Votre inquiétude, votre action, ont aidé, aident encore, à défendre la vie sauvage sur la terre et la nature.
Aujourd'hui, je vous demande, s'il vous plaît : Aidez à sauver les bébés africains autant que vous aidez à sauver l'environnement » (docteur Arata Kochi, directeur du département de l'OMS en charge du paludisme dans le monde.)

Bonnes intentions et catastrophes

La bombe population
Sommes-nous trop nombreux, et / ou trop riches ?

La surpopulation, une réalité ancienne

La bombe population - La mèche est allumée

L'épuisement des ressources - Les commanditaires, c'est nous

Le défi alimentaire - Agriculture biologique, raisonnée, intégrée, OGM...

Nourrir l'humanité, hier, aujourd'hui, demain

population mondiale, terre cultivable, pesticides

Le vrai miracle de la multiplication des pains

Touche pas à ma nature !

Le miracle de la malbouffe !

« Les citoyens des nations les plus aisées peuvent certainement se permettre des positions élitaires et payer plus pour de la nourriture produite selon des méthodes soi-disant naturelles. Mais le milliard de personnes qui souffre de malnutrition chronique et se contente des revenus les plus modestes ne le peut pas. » (Norman Borlaug, agronome, Prix Nobel de la paix en 1970)

Serons-nous contraints de produire plus de nourriture ?

La viande rouge n’est pas verte

Le gaspillage alimentaire

Il faut doubler la production de nourriture

« Et nous devons aussi nous préparer à nourrir convenablement neuf milliards de personnes en 2050. Et pour cela il faudra doubler la production alimentaire mondiale, qui doit être durable parce que soucieuse de l’environnement. » (Les perspectives de la FAO afin de résoudre la crise mondiale de la faim - Jacques DIOUF Directeur général de la FAO - 2012 - La Revue Politique et Parlementaire")

Nourrir l'humanité – L'agriculture biologique

Pesticides, inutiles et dangereux, ou nécessaires ?

Donnez-nous notre pain quotidien

Le voleur est dans le pré

pestes, pesticides, pertes

Nous sommes en guerre !

Nous sommes en guerre ! Entendez-vous dans nos campagnes dévorer ces féroces pillards ? Ils viennent jusque dans nos champs, enlever le pain de la bouche de nos fils et de nos compagnes. Aux armes citoyens !

Les danger - ou non - des pesticides

Les agriculteurs, qui sont mille fois plus exposés aux pesticides que les simples consommateurs,
ont une espérance de vie supérieure à la moyenne
du fait d’une sous-mortalité par cancer en général

Qui prend nos pommes pour des poires ?

Pesticides et désinformation

Tigres de papiers et vrais tueurs

L'Académie raconte des blagues, le scoop !

L'invention de l'agriculture biologique... et des pesticides bio !

L’agriculture biologique utilise des pesticides. Des pesticides naturels. Les pesticides naturels empoisonnent les bestioles et l'environnement comme tout autre pesticide ; mais ils sentent bon l'herbe des prés, ils empoisonnent "naturellement" – ce n'est pas la même chose !
Dans un dernier râle les bestioles empoisonnées marmottent que si, c'est la même chose.

Le Pyrèthre, pesticide bio, est dangereux pour les utilisateurs, pour la faune aquatique, pour la faune terrestre dont les abeilles. Trouvez pire !
En comparaison, une arme chimique n'est qu'un pétard de quatorze juillet...
Et pourtant, ce produit est en vente libre dans les jardineries, comme un vulgaire fusil d'assaut aux États-Unis.
Et pourtant l'étiquette indique : « Utilisable en agriculture biologique ».

 

L'agriculture biologique a inventé la guerre chimique 100 % bio

L'agriculture biologique pourrait-elle nourrir toute l'humanité à venir ?
Agriculture biologique et déforestation

L'agriculture bio gaspille le premier bien le plus précieux de tous, de plus en plus rare, la terre.

Il faudra produire plus de nourriture avec moins de terres.

Quel est le bilan environnemental de l'agriculture bio ?

Plus de bio, c'est globalement moins de forêt.

Supercherie et désinformation

« Il n’est pas possible de nourrir aujourd’hui six milliards de personnes, et neuf milliards en 2050, sans une utilisation judicieuse d’engrais chimiques. » (FAO, décembre 2007)

Le bio est-il meilleur pour la santé ? (... ou moins bon)

Le magasin machinvert vous informe

Nourrir l'humanité – les OGM

Les variétés naturelles contiennent des pesticides naturels

Les nouvelles variétés dites"naturelles"

Tous cobayes

Enfin les OGM vinrent !

Comme la nature ; en mieux !

OGM, variété naturelle comme une autre... en mieux !

Les mutants sont parmi nous

Des mutants dans les assiettes !

Des mutants dans la nature

Les OGM, bilan

OGM - le consensus des chercheurs

Les OGM Bt - réduction de l'utilisation des insecticides et autres bénéfices

 

Les cultures Bt permettent de réduire l'utilisation des insecticides. Conséquence naturelle ; puisque les plantes Bt se défendent toutes seules, il n'est plus nécessaire de les arroser d'insecticides.

 

Les cultures Bt favorisent la biodiversité. Conséquence naturelle ; puisque l'on épand moins d'insecticides dans les champs Bt, on y trouve naturellement plus d’insectes et autres bestioles, en plus grande diversité.

 

Les cultures Bt favorisent la lutte biologique. Conséquence naturelle ; puisque l'on épand moins d'insecticides les insectes utiles, ces auxiliaires qui se nourrissent d'insectes nuisibles, sont épargnés.

 

Les cultures Bt protègent les abeilles. Conséquence naturelle :

Les insecticides sont accusés de nuire aux abeilles.
TOUS les insecticides ! Y compris les insecticides bio tel le pyrèthre. On a déjà vu cet avertissement sur une étiquette d'insecticide bio à base de pyrèthre végétal : "Ne pas traiter en présence des abeilles".
En développant les OGM Bt qui nécessitent moins d'insecticides on protège les abeilles.

 

Les cultures Bt sont utiles aux cultures bio. Conséquence naturelle ; puisqu'il y a plus d'insectes utiles dans les champs Bt, ces insectes utiles se retrouvent également dans les champs voisins, même s'ils sont bio, qui bénéficient ainsi eux aussi de leur appétit utile.

Les agriculteurs plébiscitent les OGM

OGM, rendement, pesticides

OGM, bio, surfaces cultivees

Les OGM pour relever le défi alimentaire

OGM, propagande et désinformation 

OGM, désinformation, suicides des fermiers en Inde

Y a-t-il un anti OGM dans l'avion ?

"OGM j'en veux pas", une nouvelle religion ?

Le principe de précaution du dinosaure

Nourrir l'humanité : vers de nouvelles agricultures ?

Peut-on réduire de moitié l'utilisation des pesticides ?

Nourrir l'humanité - perspectives

Le défi énergétique et climatique

Réchauffement climatique, sujet brûlant

Énergie, civilisation, réchauffement climatique

Énergie et réchauffement climatique

Les écologistes vraiment pratiquants, ce sont les pauvres.

L’irrésistible croissance des émissions de CO2 et du réchauffement climatique

On n’a pas eu le mauvais goût de demander aux pauvres de rester pauvres.

Réchauffement climatique - Les énergies renouvelables, mythes et réalité

Mythes et réalité - Les nouvelles énergies renouvelables... sont-elles assurément renouvelables ?

Mythes et réalité - Les énergies renouvelables progressent... la consommation d'énergies fossiles aussi

La demande d'énergie augmente

Les énergies renouvelables progressent... moins vite que la consommation d'énergies fossiles !

énergies renouvelables, énergies fossiles, croissance

Mythes et réalité - Les énergies renouvelables pourraient-elles fournir 100 % de l'énergie électrique ?

Mythes et réalité - Bienvenue dans le monde de Big Brother

Mythes et réalité - Les nouvelles énergies renouvelables sont-elles décentralisées ?

Mythes et réalité - L'acceptabilité des énergies renouvelables - Les écologistes seraient-ils les meilleurs ennemis des énergies renouvelables ?

Mythes et réalité - Bienvenue dans le monde des énergies "gratuites" ruineuses

Mythes et réalité - Les énergies renouvelables remplaceront les énergies fossiles...

 

 

énergies renouvelable, énergies fossiles

Les énergies renouvelables demain

Panorama rapide des énergies renouvelables et autres promesses

énergies, fossiles, renouvelables, éolien

Le vent et le soleil

émission CO2, capacité éolien

émission CO2 par habitant, France Allemagne

Le problème de l'intermittence

La nouvelle électricité renouvelable, éolienne, photovoltaïque, n'est pas autonome. Elle ne peut survivre que sous perfusion, sous respiration artificielle, assurée par des énergies non intermittentes.

 

Le solaire et l’éolien… marchent aussi aux énergies fossiles !

Le feu du bois n'est pas vert

La houille blanche est-elle verte ?

Le cheval blanc d’Henri IV était blanc ; mais le pétrole vert est-il vert ?

La voiture électrique… marche aussi au charbon

Efficacité énergétique, effet rebond

Réchauffement climatique - La transition énergétique

Transition énergétique : lutter contre le réchauffement climatique ou contre le nucléaire ?

- Les énergies bas-carbone émettent peu de CO2.
- Parmi les énergies bas-carbone, il y a les énergies renouvelables.
- Parmi les énergies bas-carbone, il y a aussi le nucléaire.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, ce qui importe ce n'est pas seulement de développer les énergies renouvelables, c'est de développer les énergies bas-carbone, toutes les énergies bas-carbone.

 

 

La Chine est championne du monde du charbon.
Mais elle se soigne.
Elle est championne du monde de l'éolien.
Elle construit les plus gros barrages du monde.

La Chine construit aussi des réacteurs nucléaires.

Même si elle part de très loin, la Chine lutte contre le CO2 ;
sans tabou.

Faut-il aller manifester devant l'ambassade de Chine pour qu'elle ferme tous ses chantiers nucléaires ?
Ou faut-il féliciter la Chine de réduire ses émissions de CO2 ?

 

 

La transition énergétique ratée en Allemagne : peut-on sortir du nucléaire, et en même temps, sortir du réchauffement climatique ?

Réchauffement climatique - le facteur humain : les hommes-tels-qu'ils-sont

La fracture planétaire - Économiser, un sport de riche

Les économies n'existent pas

Économiser, ce n'est que différer une dépense ;
les économies n'existent pas !

Les petits gestes produisent... de petits effets

L’homme qui n'existe pas encore, l'homo-ecologicus-nogaspillus

L’argent ne fait pas (toujours) le bonheur

L'illusion de l’éducation et des règlements

La croissance verte… une grenouille plus grosse que la planète

Peut-on échapper au réchauffement climatique ?

Réchauffement climatique - Bilan et perspectives  

émission CO2, monde, OCDE

Peut-on échapper au réchauffement climatique ?

Que pourrait-on faire contre le réchauffement climatique... mais que fera-t-on vraiment ?

La fracture planétaire

L'énergie de demain : énergies renouvelables, charbon, nucléaire ?

KingCoal, le roi charbon

La consommation d'énergies fossiles croît.

Le potentiel des énergies renouvelables ne leur permet pas de remplacer les énergies fossiles.

Les réserves fossiles les plus importantes sont sous forme de charbon.

Quand il n'y aura plus de gaz ni de pétrole, il restera du charbon.

► L'énergie de demain sera peut-être... le charbon !

L’énergie nucléaire (civile)

Peut-on sortir du nucléaire et en même temps éviter le réchauffement climatique ?

Fossile, Renouvelable, et Nucléaire, sont dans un bateau.
Nucléaire tombe à l'eau.
Que reste-t-il ?
Mais Renouvelable n'a pas les bras assez costauds pour ramener le bateau à la rive.

Les dangers des différentes énergies

Les dangers du charbon

dangers énergies renouvelables, nucléaire

Les dangers du nucléaire

La radioactivité

Les déchets nucléaires ? ... Le vrai déchet c'est le CO2

Réchauffement climatique droit devant

Évolution de la consommation énergétique mondiale

Évolution des émissions de C02 dues à la combustion d'énergie

Prévisions des modèles climatiques

Nous sommes dans la même barque, la même felouque, la même jonque, le même drakkar ; sur la même planète.

Les problèmes de la Terre nécessitent de penser en Terriens ;
et non en tifosi d'une seule nation.

 

Fin de la table des matières illustrée

 


facebook

Pour une écologie réaliste
Pour vraiment nourrir toute l'humanité à venir
Pour vraiment ralentir le réchauffement climatique

Que la planète bleue soit verte !
Mais il ne faut pas trop rêver.


Les pages de ce site s'inspirent du livre :
Écologie - Réchauffement climatique - c'est urgent !

Par Pierre Yves Morvan-Ameslon
Écolo sensible, mais pas écolo-rêveur.

Également en version numérique Kindle ou EPUB (Kobo)

écologie, réchauffement climatique, ogm, biologique

Le livre "Changement climatique - Transition énergétique : C'est urgent !", est le sous-ensemble du livre complet qui traite du problème du réchauffement climatique.


Du même auteur :

Dieu est-il un gaucher qui joue aux dés ?
Histoire drôle, mais vraie, de la découverte de l’univers, et des environs

Éditions l’Harmattan.
ISBN : 2-7475-2507-4 • 2002 • 512 pages
Découverte de l'univers... et des environs


contact



 

Feuilleter quelques pages écologie, illusion, agriculture bio, nucléaire, ogm.

 

Surpopulation - croissance / décroissance...

Surpopulation - Nourrir l'humanité - Malthus
La surpopulation est-elle la mère de tous les maux ?

La croissance durable… une grenouille plus grosse que la planète
Tout est dans le titre

Réchauffement climatique, énergies renouvelables, économies d'énergie...

Peut-on échapper au réchauffement climatique ?
Bilan : les émissions de CO2 augmentent.
Perspectives : les émissions de CO2 augmentent.
Peut-on échapper au réchauffement climatique ? Non.

L'irrésistible croissance des émissions de CO2
"Quand il est urgent, c'est déjà trop tard" (Talleyrand)

Les économies n'existent pas.
"Économiser" signifie "différer une dépense".
Mais la dépense se fera, tôt ou tard.

Les petits gestes pour sauver la planète ... Ont de petits effets !

La voiture électrique marche aussi au charbon !
… Sauf en France où l'électricité est principalement nucléaire.
Mais 66% de l'électricité mondiale proviennent d'énergies fossiles.

Énergie, transition énergétique, énergies renouvelables, sortir du nucléaire, charbon...

Les énergies renouvelables remplaceront-elles les énergies fossiles ?
Les énergies renouvelables progressent... moins vite que la consommation d’énergies fossiles !

Peut-on sortir du nucléaire et en même temps éviter le réchauffement climatique ?
Les scénarios climatiques, les outils de base pour ces questions, répondent non.

La transition énergétique ; moins de nucléaire contre plus de CO2 ?
L'Allemagne utilise moins d'énergies renouvelables et émet plus de CO2 que la France.

La transition énergétique ratée de l'Allemagne
Elle est ratée.

Les énergies renouvelables pourraient-elles fournir 100 % de l'énergie électrique en France ?
Pour quel bénéfice en réchauffement climatique ?

Le paradoxe des énergies renouvelables "gratuites" ruineuses
Le vent et le soleil sont gratuits. Il est ruineux de les exploiter.

L'énergie de demain
Y a-t-il une vie après le pétrole ?
Oui, il restera encore du charbon.
Et le peu dont sont capables les énergies renouvelables.

Dangers des énergies, charbon, nucléaire
Pollution et dangers des centrales au charbon, par particules fines et CO2, sont plus importants que pollution et dangers de l'énergie nucléaire.

Les déchets nucléaires ? ... Le vrai déchet c'est le CO2
LE déchet, l'ennemi public No1, c'est le déchet CO2.
Le déchet CO2 se déverse dans l'égout du CO2 ;
l'égout du CO2, c'est l'atmosphère.
Le problème des déchets n'est pas celui que l'on croit.

Urgence alimentaire, agriculture bio, pesticides, OGM...

L'agriculture biologique pourrait-elle nourrir toute l'humanité à venir ? ?
L'agriculture bio, de faible rendement, gaspille le premier bien le plus précieux de tous, de plus en plus rare, la terre.  

Les pesticides bio... des armes chimiques 100 % bio ! 
Des pesticides bio sont "irritants", "nocifs", toxiques pour les abeilles et les utilisateurs...

Les dangers - ou non - des pesticides.
Les agriculteurs, qui manipulent des pesticides à longueur de jour, ont une plus grande espérance de vie et moins de cancers que la population générale.
Les pesticides permettent de nourrir les sept milliards de Terriens que nous sommes déjà, les neuf milliards que nous serons bientôt.

Peut-on réduire de moitié l'utilisation des pesticides ?
... sans réduire de moitié le nombre de bouches à nourrir.

Les OGM Bt réduisent l'utilisation des insecticides...
Pour moins de pesticides ? Alors OGM Bt
Pour protéger les abeilles ? Alors OGM Bt
C'est cela l'écologie réaliste.

La viande rouge n'est pas verte
La planète pourrait peut-être nourrir neuf milliards de mythiques homo-ecologicus-no-gaspillus, rationnels, non-gaspilleurs, mangeurs de graines et de peu de viande. Mais ces hommes-là n'existent pas.
Il faut faire avec ce qu'on a sous la main, les hommes tels-qu'ils-sont

Agriculture bio et biocarburants
Peut-on vouloir plus de bio, plus de biocarburants, et "en même temps" plus d'espaces verts, de forêts vierges, et nourrir la planète, toute la planète ?
Au secours, Monsieur Freud !

OGM, des variétés naturelles comme les autres, en mieux
Les nouvelles variétés "naturelles" contiennent naturellement des pesticides naturels.
Les nouvelles variétés dites "naturelles" contiennent des gènes inconnus, aux effets inconnus.
... Mais enfin, les OGM vinrent !

Lobbying, désinformation, préjugés...

Greenpeace, une multinationale du lobbying
Le lobbying n'est pas (seulement) ce que l'on croit.

OGM - Désinformation
La fausse rumeur du suicides des fermiers indiens

"OGM j'en veux pas", une nouvelle religion ?

Mythes et réalité...

Le bon vieux temps... des disettes et famines
La planète bleue n'était pas verte, la vie n'était pas rose... 

Pesticides contre famines
Qui veut troquer un seul aujourd'hui contre deux hier ?

Pesticides, contraception, OGM riz doré... les hommes font mieux que la nature

L’argent ne fait pas toujours le bonheur... Mais nous ne sommes pas près de muter en homo-ecologicus-no-gaspillus. 



quelques liens intéressants 

Jean-Marc Jancovici

OGM : environement, santé et politique

Sauvons le Climat

Science étonnante

Mission d’Animation des Agrobiosciences

Agriculture et environnement

Bloggo ergo cogito et sum

Des doutes à gogo

Laurent Berthod

Blog de Yann Kindo

Sites de pêche et chasse (aux fake news)

Imposteurs

AFIS Association Française pour l'Information Scientifique - SCIENCES... et pseudo-sciences

LA THÉIÈRE COSMIQUE
Scepticisme scientifique, culture et vulgarisation scientifiques

Chèvre Pensante

Les Chroniques Zététiques

Le bog de Sylvestre Huet, spécialisé en sciences depuis 1986

 

Sur les différentes pages du site on trouvera d'autres liens intéressants, plus spécifiques de chacune de ces pages.

 

 

 

Écologie, environnement, réchauffement climatique

 

comments powered by Disqus

"Vous n'êtes pas inscrit ? Alors clic sur la roue des outils, à droite de la zone des commentaires, et login.

illusion de l'écologie

 

Mise à jour : 02 septembre 2018

Visites depuis le 26 octobre 2011 :

ecologie illusion